Diictodon

Diictodon
 
Le Diictodon était un reptile mammalien qui vivait à la fin du Permien, il y a 255 millions d'années.

Pas plus grand qu'un chat, cet animal très commun dans les déserts de Sibérie de la fin du Permien mesurait environ 45cm de long.
Il possédait une large tête protégeant un cerveau très développé, ainsi qu'un bec corné muni d'une paire de défenses devant les mâchoires. On peut distinguer les mâles des femelles de cette espèce par la taille de ces défenses : en effet, on pense que les mâles avaient de plus grandes défenses que les femelles.
Ses sens olfactif et visuel étaient très développés.
Ses petites pattes fortes étaient muni de cinq griffes acérées.

Bien que cela puisse sembler étrange, le Diictodon est un reptile mammalien. Or, cette branche, comprenant également le Dimetrodon et l'Edaphosaurus, a donné naissance aux mammifères. Le Diictodon est donc notre ancêtre. Ainsi, l'homme a hérité du Diictodon l'organisation de son oreille, qui captait les sons comme la notre, certains os de la mâchoire, l'os carré et l'os articulaires, ayant été placés dans l'oreille.

Le Diictodon peuplait le désert sibérien pendant la période la plus sèche de l'ère Primaire ayant entraîné la disparition de la quasi-totalité des espèces du Carbonifère ainsi que la quasi-totalité de celles du Permien, celles-ci étant incapables de vivre dans une chaleur aussi accablante.

Le Diictodon creusait des galeries jusqu'a 1m50 sous terre pour se protéger de ses prédateurs comme le Gorgonopsien, ainsi que pour échapper à la chaleur étouffante de la surface. Les fossiles découverts sont souvent deux Diictodons enlacés ou proches l'un de l'autre, ce qui laisse pensait que le Diictodon vivait en couple, et qu'il restait fidèle à son conjoint jusqu'à la fin de sa vie.

La raréfaction de l'espèce serait due à deux facteurs : l'un étant l'inondation de certains nids, car beaucoup de Diictodons nichaient près des plaines d'inondation, mais également les tempêtes de sable qui enfouissaient les nids des Diictodons. Ceux-ci sont cependant l'une des seules espèces ayant survécu à la chaleur du Permien.

Le Diictodon avait des difficultés à se nourrir, car la quasi-totalité du monde végétal du désert sibérien a disparue avec l'arrivée de la chaleur. Les Diictodons avaient donc souvent tendance à se disputer un bout de verdure, leurs combats pouvant être assez violents grâce à leurs nombreuses armes défensives telle que leurs griffes et leurs dents. Ses dents servaient également au Diictodon pour couper les tiges des plantes dont il se nourrissait.
Il était également doté d'un système digestif très perfectionné. Lors des tempêtes de sable de la fin du Permien ayant tout emportées sur leur passage, le diictodon se nourrissait probablement de tubercules qu'il trouvait sous terre, notamment dans ses galeries.

On a également trouvé des fossiles de cet animal en Asie et en Afrique, notamment en Afrique du Sud.
 
Classification :
Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embranchement : Vertebrata
Classe : Synapsida
Ordre : Therapsida
Sous-ordre : Anomodontia
Famille : Diictodontidae

Genre : Diictodon
Owen, 1876
 
 
Sources : Wikipedia, lavieavantlesdinosaures.e-monsite.com, film "Sur la Terre des Géants", série "Primeval" saison 3 épisode 3.


espèce précédente

espèce suivante



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site