Odontochelys


Odontochelys



 
 
Odontochelys (du grec, "coquille dentée"), est l'une des plus anciennes tortues jamais découvertes. Vieille de 220 millions d'années, elle précède Proganochelys, jusqu'alors la plus ancienne tortue, de 10 millions d'années. Elle a été découverte dans la province du Guizhou, en Chine et mesure de 16 cm à 40 cm de long.


Si, au premier abord, elle semble très proche des tortues modernes, Odontochelys en diffère sur plusieurs points. Tout d'abord, au niveau de la mâchoire : Odontochelys possède une vraie mâchoire pourvue de dent, contrairement aux tortues actuelles qui se caractérisent par un bec corné édenté.
D'autre part, les tortues, qu'elles soient modernes ou préhistoriques, sont habituellement connues pour leur carapace protectrice formant un épais blindage sur les parties inférieures et supérieures de leur corps. Or, Odontochelys ne possédait vraisemblablement que la partie ventrale de cette carapace, le pastron, mais aucune protection dorsale. En lieu et place de celle-ci, elle présentait simplement des côtes élargies, comme c'est le cas aujourd'hui chez les embryons de tortues, avant qu'ils ne développent l'ossification de leur carapace. Cela permettrait d'expliquer comment une innovation évolutive telle que la carapce est apparue.
D'autres différences notables ditinguent Odontochelys des tortues modernes : un crâne plus allongée, une queue mieux proportionnée par rapport au reste du corps.

Toutes ces caractéristiques anatomiques inhabituelles ont conduit les chercheurs à voir Odonchelys comme une forme de transition entre les tout premiers ancêtres des tortues et les tortues que l'on connaît aujourd'hui. Cependant, certains scientifiques restent sceptiques quant à cette idée, et pensent qu'au contraire, il ne s'agit pas d'une tortue primitive dont l'évolution de la carapce n'est pas complète, mais plutôt d'une descendante de tortues terrestres ayant subi une inversion de la carapace, laquelle se serait ensuite recouverte de chair et de graisse, comme on peut le voir aujourd'hui chez la tortue luth (Dermochelys coriacea).

La présence de conodontes et d'ammonites dans les terraisn sédimentaires où Odontochelys a été découverte indiquent que cette tortue était aquatique, et fréquentait vraisemblablement les mers peu profondes, proches des rivages. Sa denture lui aurait permis de se nourrit de petits animaux marins ou encore de râper les lagues sur les rochers comme le font aujourd'hui les iguanes marins des Galapagos.

 
Classification :
Règne : Animalia
Embranchement  : Chordata
Sous-embranchement : Vertebrata
Classe : Reptilia
Sous-classe :Chelonii
Ordre : Testudines
Sous-ordre : Proganochelydia
Famille : Odontochelyidae

Genre : Odontochelys
Li et al., 2008





 
Sources : Wikipédia, dinosaurs.about.com, magazine Nature 456 (novembre 2008), science20.com, reptileevolution.com, prehistoric-wildlife.com, scienceblogs.com, Encyclopaedia britannica


 

espèce précédente

espèce suivante
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site