Lystrosaurus

Lystrosaurus


 
Lystrosaurus est un genre de reptile éteint appartenant à l'ordre des Thérapsides, c'est-à-dire des reptiles mammaliens. Il vivait il y a environ 250 millions, dans une période comprise entre le Permien Supérieur et le Trias Supérieur. Cette espèce de synapside fut l'un des rares rescapés de la grande extinction Permien-Trias. Ses restes ont été découverts dans le sud de l'Afrique, en Inde et en Antarctique.

La présence de Lystrosaurus sur 3 continents différents, séparés les uns des autres par de grandes étendues de mer, fut à l'origine de la thèse d'Alfred Wegener sur l'existence d'un continent unique, d'un supercontinent, au Trias, la Pangée.

Lystrosaurus mesurait entre 80 cm de long, pour les plus petits spécimens, à 2 m pour les plus grands, pour un poids de 90 kg. Son corps était trapu, et il possédait des membres robustes et relativement courts. Ses pattes antérieures étant plus puissantes que les postérieures, il semblerait que Lystrosaurus ait été un animal fouisseur.

Les narines de Lystrosaurus étaient situées très haut sur son crâne relativement petit, presque au  niveau des yeux. Des crocs ou des défenses saillaient de sa mâchoire supérieure, comme c'était le cas pour Diictodon. Cette caractéristique place Lystrosaurus parmi les Dicynodontes, ce qui signifie "deux dents de chien".
Lystrosaurus étant herbivore, ces défenses lui servaient sans doute à creuser le sol à la recherche de racines. Il se nourrissait également de petites plantes et peut-être de plantes aquatiques. En effet, Lystrosaurus fut longtemps considéré comme un animal aphibie, passant le plus clair de son temps dans l'eau. Aujourd'hui, cette théorie est largment discutée.
Les défenses de Lystrosaurus étaient peut-être également un moyen de défense. Certains scientifiques pensent qu'il possèdait aussi un bec corné qu'il utilisait pour couper de larges morceaux de végétation.

Lystrosaurus était le vertébré le plus commun du Trias. Il représente 95% des restes retrouvés dans les couches géologiques de cette période.

Il a souvent été suggéré que Lystrosaurus était mieux adaptés aux nouvelles conditions climatiques provoquées par l'extinctionde masse de la fin du Trias, à savoir un faible taux de dioxygène dans l'air et de fortes concentrations en dioxyde de carbone, que les nombreuses autres espèces qui disparurent lors cette extinction. Cependant, de récentes recherches montrent que ces "fonctionnalités" qui auraient permi à l'espèce de perduer n'étaient pas plus développées chez Lystrosaurus que chez d'autres genres qui, eux, ont disparu lors de l'extinction Permien-Trias, ou chez des genres qui ont survécu, mais dont les représentants étaient bien moins abondants que Lystrosaurus. 

 
Classification :
Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Sous-embranchement : Vertebrata
Classe : Reptilia
Sous-classe : Synapsida
Ordre : Therapsida
Sous-ordre : Anomodontes
Infra-ordre : Dycinontia
Famille : Lystrosauridae

Genre : Lystrosaurus
Broom, 1903

 
Sources : Wikipédia, dinosoria.com, titreine.centerblog.net, dinosaurs.about.com, mathematical.com



espèce précédente
 

espèce suivante



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site